Le mal des montagnes
Activité physique et santé
Conférence sur le mal des montagnes

Le mal des montagnes est longtemps resté un mal mystérieux et il l’est malheureusement encore pour un bon nombre de touristes et de grimpeurs, à leurs détriments. Environ 50% des grimpeurs en sont atteints vers 4000 mètres d’altitude. Il faut savoir que ce mal reste tout à fait bénin pour une large majorité d’entre eux, mais dans certains cas, généralement à cause d’une ignorance sur l’identification (des signes ou symptômes) ou la conduite à suivre, la situation peut s’aggraver au point de présenter un risque éventuel de décès. La conférence sur Le Mal des Montagnes présente clairement ce que l’on sait actuellement des causes et du traitement de cette pathologie. La connaissance des principes d’acclimatation et des symptômes d’une mauvaise acclimatation à la haute altitude est un gage de sécurité dont on ne peut se passer. Les intervenants du milieu médical, les trekkeurs et les alpinistes ne devraient pas les ignorer...

Présentation du conférencier
Pascal Daleau, Ph.D., est professeur à l’Université Laval depuis 1994 et chercheur à l’Institut universitaire de cardiologie et de pneumologie de Québec. Il est spécialisé en physiologie et pharmacologie cardiovasculaires. Il pratique l’alpinisme depuis l’âge de dix-huit ans et, comme scientifique, il s’intéresse également à l’acclimatation humaine en haute altitude. Il a, entre autres, réalisé l’ascension d’une trentaine de sommets de plus de 4000 mètres ainsi que celle du point culminant de l’Amérique du Nord, le mont McKinley. Pascal Daleau est conseiller en médecine de haute altitude; il a contribué significativement à la réussite de plusieurs expéditions québécoises en Himalaya et dans la cordillère des Andes. Il effectue des recherches scientifiques pour identifier les éléments déclencheurs du mal des montagnes.